Cité des 3F : les habitants tiennent bon !

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°184 décembre 2019)

Lorsque le maire, tout juste élu, annonce en 2015, à la surprise générale, son intention de détruire les 3F, c’est la stupeur. Les immeubles viennent d’être rénovés et le tramway est à deux pas. Après des années de travaux, il est incompréhensible que 750 familles soient obligées de quitter un tel cadre de vie.

Les occupants comprennent que ce projet n’est qu’une nouvelle opération immobilière et rentable, réalisée au détriment des habitants et de l’environnement. La mixité sociale a bon dos : elle existe déjà, puisque beaucoup de locataires payaient un surloyer.

Ces dernières semaines, des problèmes de chauffage et d’eau chaude ont alimenté leur méfiance. Pas facile de passer l’hiver dans ces conditions inadmissibles…

Ils restent pourtant déterminés et ne baissent pas les bras. Continuons tous à les soutenir pour qu’ils puissent rester chez eux.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

L’hopital public est en danger !

L’hôpital public se mobilise pour sa survie. La manifestation jeudi 14 novembre a été un grand succès. Les mesures annoncées par le gouvernement ne répondent à aucune des revendications du mouvement. Le comité inter hôpital (CIH) maintient ses revendications (communiqué de presse). Il appelle à des actions locales le 30 novembre avec les usagers et les élus et à une nouvelle journée de grève avec manifestation nationale le mardi 17 décembre.

Agnès Hartemann de Clamart Citoyenne anime le CIH de la  Pitié Salpêtrière. Les équipes de l’hôpital Béclère à Clamart sont également très fortement mobilisées.  Nous apportons notre soutien au personnel et à leurs revendications.

Pour suivre le mouvement et signer la pétition de soutien :


https://t.me/CollectifInterHopitaux
https://t.me/CIH_discussion
https://twitter.com/CollectInterHop
https://www.facebook.com/lecollectifinterhopitaux/

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

A propos du glyphosate à Clamart

Lors du dernier conseil municipal, le 5 novembre dernier, le maire a rejeté avec un certain cynisme notre vœu relatif à l’interdiction du glyphosate sur la commune de Clamart.
Il a affirmé à cette occasion que nous proposions de prendre un arrêté municipal illégal et que, respectueux des lois, il s’étonnait « que nous ne soyons pas dans le camp de la République« .

Malheureusement pour lui, quelques jours plus tard un tribunal administratif était d’un avis contraire au sien…

Rappelons ici que, d’après le ministère du travail, l’exposition aux produits phytosanitaires peut générer : « des symptômes typiques d’empoisonnement tel que maux de tête, nausées, vomissements, diarrhées, tremblements et sensation de faiblesse, des brûlures et des irritations par contact de la peau ou des yeux, asthme ou œdème broncho-alvéolaire.»

De plus une étude de l’institut Paris Région démontre l’impact significatif de l’usage de pesticide sur la biodiversité :

A Clamart, ces produits peuvent encore être utilisés le long des voies SNCF ainsi que sur les espaces verts des copropriétés et des bailleurs privés et sociaux. C’est aussi le cas dans les cimetières et terrains de sport puisque la mairie ne déclare faire que le minimum légal dans ce domaine et n’a pas rejoint les 67 % des communes d’Île de France qui ont définitivement bannis ces poisons de leurs usages. (Source : L’Institut Paris Region, ARB îdF.)

La loi va évoluer, et nous déplorons que le maire refuse d’y travailler pour protéger la population et la biodiversité du territoire dont il a la charge.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , | Un commentaire

Au Conseil municipal du mardi 5 novembre 2019

ORDRE DU JOUR
AFFAIRES FONCIÈRES/URBANISME
VOEU
QUESTION ORALE

Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , | 8 commentaires

Des habitants inquiets

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°183 novembre 2019)

Le promoteur, qui aimerait bien en finir avec cette affaire, se veut rassurant. Malgré tout, les sinistrés du 50 avenue Jean Jaurès ont peur de rentrer chez eux tant que la zone n’aura pas été bien stabilisée.

Lors de la dernière réunion d’expertise, des injections de résine étaient préconisées pour stabiliser la construction. L’entreprise en charge de ce travail semblait mitigée. Nous manquons d’éléments sur ces expertises et sur les dernières études géotechniques, car la municipalité refuse de nous communiquer les documents. Les immeubles sont toujours maintenus par de nombreux butons peu rassurants, et, alors que l’entreprise continue de creuser, les voisins nous signalent régulièrement des remontées d’eau.

Nous renouvelons nos vœux d’un urbanisme modéré qui prenne en compte l’existant, les constructions historiques et les particularités des sous-sols clamartois.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , | 7 commentaires

Enquête publique « Centre Desprez » – Observations

Observations de l’association Clamart-citoyenneAucune description de photo disponible.

Monsieur le commissaire-enquêteur,

Veuillez trouver les observations de l’association Clamart Citoyenne pour ce projet de réhabilitation du centre commercial Desprez.

Tout le monde ou presque s’accorde à dire qu’il n’était pas possible de laisser ce centre commercial, en plein centre ville, dans cet état.

Mais la question est : pour faire quoi ?

Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Au Conseil municipal du vendredi 20 septembre 2019

ORDRE DU JOUR
AFFAIRES FINANCIÈRES
AFFAIRES FONCIÈRES/URBANISME
VIE ASSOCIATIVE
JEUNESSE/FAMILLES
PERSONNEL
QUESTION ORALE

Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Financer des alarmes ou la santé publique : le maire de Clamart a choisi

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°182 octobre 2019)

Le maire a décidé de donner jusqu’à 400 € à chaque Clamartois·e qui voudra s’équiper d’une alarme anti-intrusion. Il croit ainsi envoyer les cambrioleurs ailleurs.

Dans le même temps, il refuse de mettre en place la zone à faibles émissions (ZFE), aux motifs que la pollution ne s’arrête pas aux limites de la zone concernée, et que cela pénalise les automobilistes qui n’ont pas les moyens de changer de voiture.

Il n’a donc aucun scrupule à envoyer les cambrioleurs chez nos voisins et refuse de diminuer la pollution à Clamart au motif que des voisins continuent de polluer.

Il existe déjà de conséquentes aides pour remplacer les véhicules concernés par la ZFE. Si on les estime insuffisantes, on peut subventionner la différence. Ce coût pourrait être sensiblement équivalent à celui en faveur des alarmes. C’est un choix.

Car Emissions and Global Warming | Union of Concerned ...

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , | Un commentaire

Ce que les arbres nous apprennent : Clamart, mauvaise élève

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°181 septembre 2019)

Les arbres existent depuis 385 000 000 ans. L’espèce humaine, depuis 200 000. Au lieu de les respecter, nous les abattons pour satisfaire nos besoins immédiats.

Et pourtant, certains spécialistes affirment qu’ils sont, au stade où nous en sommes, la meilleure solution contre le réchauffement climatique, grâce à leur capacité à absorber le carbone.

Déboisement urbain, arbustes en bac et pseudo-bonsaïs, malheureusement, à Clamart nous faisons tout le contraire de ce qu’il faudrait. Gageons que le maire va communiquer, à l’avenir, sur son sens de l’écologie. Électoralement, c’est devenu incontournable. Mais l’écologie ne s’improvise pas. Quand on n’en fait qu’un affichage, on ne peut prétendre agir efficacement.

Pourtant, il existe des solutions tout à fait réalisables. Encore faut-il en faire une réelle priorité.

Image

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Enfouissement de la ligne Très Haute Tension Plessis-Clamart

Ce projet vise à rendre souterraine la ligne THT aérienne qui surplombe les communes du Plessis-Robinson et de Clamart :

Il s’agit de lignes de 225kV portées par des pylônes de 40m de haut et 18m de surplomb qui relient les postes RTE de ROBINSON (non visible sur la carte), de CHATILLON (en fait à Clamart), de RAIE-TORTUE (à proximité du collège des Petits Ponts) et CLAMART (en face du conservatoire).

Contrairement à ce qu’affirme aujourd’hui le maire de Clamart, cet enfouissement est demandé depuis très longtemps par l’ensemble des groupes représentés au conseil municipal de Clamart. Les raisons invoquées tenaient alors aux préoccupations sanitaires (risques de santé publique à proximité d’un hôpital, d’un collège et de quartiers résidentiels) et à la gestion déplorable par RTE des opérations de sécurisation des lignes se traduisant par des coupes brutales dans la forêt de Clamart ignorant la qualité et la fragilité des espaces concernés.

Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , | 8 commentaires